Le menu des vers – épluchure, carton & autres aliments

miam ! du carton pour les versLa question primordiale en ce qui concerne le menu des vers du lombricomposteur est en fait de savoir ce que les vers ne peuvent pas manger, ce qui est nocif pour eux.

Il convient d’éviter les aliments acides qui feraient baisser le ph dans votre lombricomposteur ce qui limite l’activité microbienne et la dégradation de la matière organique. Ne pas leur donner à manger les agrumes (citron, orange, pamplemousse, etc.), la rhubarbe et tout ce qui végétaux appartenant à la famille des liliacées (ail, oignon, poireaux, etc.). Les ananas et les kiwis ne sont pas contre-indiqués.
Il ne faut pas apporter de restes de repas parce qu’il risque d’y avoir des traces de sel ou de gras indigeste pour les lombrics.
Il faut proscrire absolument les produits laitiers, la viande et le poisson. En effet, ils risquent d’attirer asticots, mouches et mauvaises odeurs.
Les coquilles de noix, d’amande ne sont pas bien dégradées aussi et de manière générale tous ce qui contient de la lignine (du bois). Ce n’est pas non plus très grave s’il y en a au moment de l’épandage du compost. La seul chose est que les vers ne les consomme pas.
Il en est de même pour les cheveux et les ongles. Vous pouvez les mettre mais ils seront difficilement dégradés.
Les restes de riz et de pâtes ne sont pas totalement proscrits s’il ne sont pas gras, mais il ne faut pas trop en apporter.
miam! des épluchures de légumes pour les versPar expérience, les coquilles d’œufs ne sont pas bien assimilées. Il est bon pour les vers d’en apporter pour apporter un peu de calcaire et parce qu’il parait que les vers aiment à y nicher dedans…

Encore une chose, et selon un témoignage, ne jetez pas un fruit pourri et entier dans votre lombricomposteur (le plus gênant n’est pas que le fruit soit pourri mais plutôt entier).

Vous pouvez donc mettre dans votre lombricomposteur toutes les épluchures de fruits et de légumes coupés, de préférence en petits morceaux, le marc de café, le thé, les fleurs fanées.

Pour un régime équilibré, il convient d’apporter 30% de matières carbonées qui seront : les filtres à café, sachets de thé, mouchoirs en papier, cartons (rouleau de papier toilette, boîte à œufs, emballages non-imprimés, etc.), papiers (pas les papiers encrés pouvant s’avérer toxiques). Des feuilles d’arbres peuvent très bien remplir ce besoin de matières carbonées mais certaines sont à éviter (comme le platane par exemple).

Attention, il ne faut pas confondre le compostage et le lombricompostage. On peut très bien apporter à son compost en extérieur des agrumes ou des restes de repas par exemple, mais pas dans son lombricomposteur.

Et puis comme il fait très froid en ce moment, pensez à relire ce billet sur les vers en hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *